Ascension… ou avec… contre les inégalités

Edito DDcalé du 15 mai 2015…

En cet avant-dernier week-end prolongé de mai, revenons sur un axe majeur du plan cancer, trop longtemps mis à l’index… ou à l’annulaire… de rien ou pas grand-chose. Ce vous met la puce à l’oreille ? Avant d’y mettre l’auriculaire car une puce dans l’oreille ça gratte. Pouce, j’arrête là le cours d’anatomie. Je vais donc parler de la réduction des inégalités. Le Plan Cancer… quand ça veut bien, se donne pour ambition de « diminuer l’impact du cancer sur la vie personnelle ».

L’INSEE… Lohan ? ou Davenport… bien la raquette ?… a sorti en avril une évaluation de ce Deep Impact sur la situation professionnelle et la durée passée en emploi, maladie et chômage de salariés du secteur privé, en se basant sur les données administratives Hygie… mais y reste debout. Eh ben ce n’est pas glorieux. Pour aller plus loin, car… on avance, on avance, c’est une évidence, on n’a pas assez d’essence pour faire la route dans l’autre sens… mais peut être des idées pour aller plus vite… l’étude Vican… bah maintenant… Carpe Diem… Ben fou ?… a mis en avant ces égalités : Un cadre sur 10 perd son emploi au diagnostic versus 1 ouvrier sur 4, eh tac.

Ces inégalités sont d’ailleurs plus fortes en France qu’ailleurs…mais pas à Yerres même si la région parisienne, c’est aussi en France… C’est un comble dans le pays des droits de l’Homme… et avant d’entendre les féministes de tous poils… celles qui ne s’épilent pas ?… je précise des droits de la Femme. Les Hommes naissent libre et égaux… mais certains sont plus égaux que d’autres, comme disait celui qui avait le cancer du bras droit. Ces inégalités face à la santé sont la conséquence des inégalités sociales. Elles entraînent d’autres inégalités comme une boule de neige… pas en boule à neige car y a pas assez de place dedans…

Reste plus qu’à trouver le bon rayon de soleil qui la fera fondre aussi surement qu’une adolescente devant le chanteur des One Direction…. La Nation reconnaissante… en changeant à République sans passer par Rome car toutes les lignes n’y mènent pas… l’état qui devrait donc en théorie offrir les moyens d’une égalité en termes de santé et de ses conséquences… C’était la dernièr’ séance. Et le rideau sur l’écran est tombé. La photo sur le mot fin… des inégalités? D’ailleurs, hors de frontières, à Genève, y aussi les droits de l’OMS, qui incluent aussi la santé.

Au-delà… et c’est réel… donc vous pouvez régler l’image de votre téléviseur… du social, de l’économique, les inégalités sont aussi territoriales. C’est vrai dans l’accès au soin, mais aussi dans l’accès à l’emploi. Et la 4ème dimension… ah bah non y en que 3, donc pas de voyage dans une contrée sans fin dont les frontières sont notre imagination.

Beaucoup d’acteurs agissent pour réduire ces inégalités, sans monter les marches sur le tapis rouge. Juris Santé pourrait concourrir à la palme. Cette association est notamment spécialisée dans l’accompagnement juridique et administratif des personnes fragilisées par la maladie, le handicap ou l’âge ainsi que des proches/aidants… de sagesse et l’accompagnement au maintien ou retour à la vie active de patients atteints de cancer traités ou suivis dans les établissements de soins.

Un exemple choisi… presque pas totalement par hasard… car, pour la seconde année, Juris Santé organise un colloque… à terre lyonnaise. Après Cancer et Travail l’année dernière, elle s’attaque justement aux inégalités. La journée sur « L’impact d’un Cancer sur le parcours de vie des malades et de leurs proches aidants : Focus sur les Inégalités » se tiendra le 11 juin à l’espace tête d’or… ni thorynque, ni thologue…. Afin d’être au net avec vous, je déclare mes liens d’amitiés avec nul autre intérêt que la cause. C’est titi, euh bibi, canut… euh qu’anime ce colloque. Avec plaisir et de nombreux autres éminents experts du sujet. Mais rassurez-vous, cela ne sera pas une animation totalement DDcalé…

Damien Dubois