Cancer@Work : Anne-Sophie Tuszynski

Anne-Sophie Tuszynski est cofondatrice de Cancer@Work, association dédiée à tous les acteurs du monde professionnel – entreprises et salariés – concernés par le sujet du cancer et du travail. Dans l’échange qui suit, elle nous fait part de la naissance de l’association, de ses missions et de ses engagements, des « entreprises Pionnières » qui s’engagent aux cotés des malades, et de ses attentes pour le futur.

Cancercontribution : Comment l’association est-elle née ?

Anne-Sophie Tuszynski : Cancer@Work est née de compétences professionnelles et d’expériences de vie. En ce qui me concerne, j’accompagne depuis 20 ans les dirigeants d’entreprises et les comités exécutifs dans leur développement stratégique. J’ai été touchée par un cancer à l’âge de 39 ans, en 2011. Cela m’a forcée à adapter mon organisation pour pouvoir continuer à trouver dans ma vie professionnelle, un épanouissement qui m’est précieux, tout en assumant les conséquences lourdes des traitements. J’y suis parvenue avec le soutien de l’entreprise dans laquelle je travaillais à l’époque et je sais que ce n’est pas le cas pour tout le monde. J’ai alors décidé de m’investir dans le monde associatif, avec comme ambition de faire évoluer les mentalités et les pratiques au sein des entreprises à ce sujet.

Cancer@Work a été créée en 2012. Sa mission est de soutenir l’insertion, le maintien dans l’emploi et l’amélioration de la qualité de vie au travail des personnes touchées par le cancer.

Anne-Sophie Tuszynski : Nous sommes convaincues qu’il est primordial d’ancrer ce sujet dans les stratégies d’entreprise afin d’obtenir rapidement des résultats tangibles. Pour cela, nous incubons des projets innovants comme le « programme Pionnier », dans lequel de grandes entreprises se sont d’ores et déjà impliquées. Celles-ci acceptent de déployer, sous l’impulsion des dirigeants et managers, un programme expérimental, de partager leurs pratiques entre elles et de les mettre ensuite à disposition de la Société Civile. Par ailleurs, je me suis engagée aux côtés de l‘INCA, au sein du Comité des Usagers et des Professionnels, notamment pour porter ce sujet auprès des Institutions.

Cancercontribution : Quelles sont les nécessités des entreprises face aux malades du cancer ?

Anne-Sophie Tuszynski : Les entreprises ont dans un premier temps besoin d’acquérir des connaissances sur ce sujet « nouveau ». C’est un sujet qui relève du secret médical, et le statut de « salarié malade » n’existe pas dans le code du travail. A ce jour, il n’existe pas dans les entreprises, de processus connu et maîtrisé concernant les personnes touchées par le cancer ou par toute autre maladie chronique invalidante, et qui garantisse l’égalité des chances pour l’ensemble des salariés. Promouvoir l’égalité des chances, c’est le but de la Charte Cancer@Work.

C’est également dans cette optique que nous avons conçu le « Programme Pionnier » : il s’articule sur une période de 3 ans et a pour vocation de faire se rencontrer des acteurs économiques autour du thème du Cancer et du Travail, afin de générer une prise de conscience et de faire évoluer les pratiques des entreprises.

Cancercontribution : Avec Dominique Thirry, nous avons évoqué le temps partiel thérapeutique et la difficulté de le mettre en place : obliger les entrepreneurs à répondre à la demande des salariés et à justifier un éventuel refus serait, selon Mme Thirry, un moyen pour améliorer la situation : Êtes-vous d’accord ? Y a-t-il de la méfiance / mauvaise information autour de ce dispositif ? Ou alors quelles sont les raisons pour lesquelles il n’est pas appliqué ? Comment pensez-vous qu’il pourrait être amélioré ou quels autres dispositifs faudrait-il mettre en place ?

Anne-Sophie Tuszynski : L’entreprise est la plus grande force d’intégration qui existe. Sa caractéristique première est sa capacité d’adaptation. Les « entreprises Pionnières » qui s’engagent aux côtés de Cancer@Work le font volontairement et sans aucune contrainte. Elles soutiennent financièrement le programme, engagent leurs équipes dans la mise en œuvre d’un plan d’actions opérationnel, partagent entre elles les pratiques et mettent leurs connaissances et leurs compétences acquises à disposition de la Société Civile. Le Plan Cancer 2014 – 2019 nous a fixé un cap et un rendez-vous à mi-parcours du Plan : les Assises Nationales de l’Emploi. Laissons-nous le temps, à grande échelle, d’écouter les attentes de toutes les personnes concernées et leurs propositions de solutions, pour formuler des recommandations qui soient au plus près des besoins des personnes, économiquement et socialement réalistes et adaptées. C’est pour permettre cela que Cancer@Work a proposé les États Généraux du Cancer et du Travail.

Cancercontribution : De retour au travail, faut-il parler de son cancer ou le cacher ? Est-il vrai que le secret médical » est le meilleur outil pour éviter la discrimination ? Quelles mesures pourraient être mises en place pour améliorer la relation salarié / entreprise lors d’une maladie chronique ?

Anne-Sophie Tuszynski : Le secret médical appartient aux personnes et il extrêmement important que cela perdure. C’est au salarié de prendre l’initiative, encore faut-il qu’il sache à qui le dire et ce qui va se passer. Il convient de créer les conditions qui permettront à chacun de faire le choix de parler de son cancer ou pas, en ayant à disposition les informations et l’accompagnement nécessaires pour le faire. La clef tient selon moi en deux mots : anticipation et accompagnement. Chacun devrait pouvoir avoir accès, dès l’annonce de la maladie, à une information simple et fiable et à un accompagnement personnalisé. Nous travaillons par ailleurs activement sur ce sujet.

J’aimerais également que nous n’oubliions personne, notamment les jeunes qui entrent sur le marché du travail après un cancer, les demandeurs d’emploi, les indépendants, les professions libérales, les agriculteurs, les dirigeants d’entreprise… encore plus vulnérables au plan professionnel lorsqu’ils font face à un cancer.

Date de publication : 05/26/2016

Dernière mise à jour : 07/06/2016

1 commentaire sur “Cancer@Work : Anne-Sophie Tuszynski”

  1. Ping : DOSSIER – Cancer et Travail | Cancer Contribution : construire ensemble les pratiques de demain – Cancer Contribution : construire ensemble les pratiques de demain

Laisser un commentaire