A la recherche de témoignages sur votre vécu…

Accueil Forums Cancer & Sexualité A la recherche de témoignages sur votre vécu…

Ce sujet a 11 réponses, 8 participants et a été mis à jour par  AlexS, il y a 3 ans.

  • Créateur
    Sujet
  • #11526

    AlexS
    Membre

    Bonjour à toutes et à tous,

    Psychologue clinicienne au sein d’un service d’oncologie, je recherche actuellement à développer une activité liée à la sexualité. Cette idée vient à la fois d’un intérêt personnel, de nombreuses lectures d’ouvrages ou d’articles scientifiques et d’une volonté d’améliorer la prise en charge médicale et les soins de support pour les patients et leur partenaire de vie.

    La sexualité, selon la littérature, est un aspect important de la vie des patients. Cela fait parti d’une qualité de vie importante à soutenir pendant la maladie, afin d’aider les patients et les couples à faire face ensemble à l’expérience du cancer.

    L’idée est de libérer, dans le service, avec les soignants, la parole au sujet de la sexualité. Il me semble nécessaire que les personnes qui rencontrent le médecin, l’infirmière, ou n’importe quel autre intervenant hospitalier, puissent discuter librement de leurs questions, leurs doutes, leurs difficultés.

    –> Et aujourd’hui, je souhaiterais avoir vos témoignages.
    Comment avez vous vécu l’impact de la maladie ou des traitements sur vos relations de couple ? Quelle a été la place de la sexualité pendant ou après la maladie ? Avez vous expérimenté/ressenti des difficultés dans votre sexualité pendant ou après la maladie ? Avez-vous trouvé des interlocuteurs pour en parler ? Auriez-vous souhaité une aide ? Les soignants vous ont-ils posé des questions à ce sujet – ou l’auriez vous souhaité ?

    Je vous remercie pour vos témoignages, vos expériences, votre aide !

    Alexandra Stulz
    Psychologue clinicienne

11 réponses de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Réponses
  • #11528

    colombeh
    Membre

    Bonjour,

    J’ai moi même été malade il y a quelques années et traitée pendant plusieurs mois. Il m’a semblé personnellement que le plus dure est pour le conjoint. De plus j’ai trouvé que les oncologues ont été de peu d’aide. Par exemple, celui que j’ai vu n’a pas su me dire si ma contraception était compatible avec mon traitement (je m’étais inquiétée car il était indiqué qu’il fallait demander à son oncologue sur l’un des médicaments).
    De manière générale, tout ce qui sortait du champs strict du traitement du cancer (mal de dos, tendinite, etc) n’était pas traité par l’oncologue qui me renvoyait systématiquement vers le médecin généraliste.
    Je pense qu’il est très louable et important que la prise en charge de la maladie soit plus globale. Un grand pas en avant serait que les soignants commencent enfin à se parler et pas par courrier interposé et qu’ils prennent du temps (je sais c’est un luxe) pour écouter.

    #11537

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    De Nicole – « C’est une excellente idée. J’aurais aimé pouvoir parler de sexualité lorsque cela a commencé à déraper pour moi. Actuellement, c’est zéro pointé. » (via facebok)

    #11536

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    [b]De Hakima – « [/b]N’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant dernierement jai parler avec une patiente ou son mari ne ta toucher plus , et n’avez pas le morale je lai motiver a accepter cette maladie qui est tres difficile a accepter et elle a changer de look acheter une perruque , et ma dit ke son mari avait des fantasmes o lit avec les perruques , tant mieux pour eux ,on est la pour vous aider a cette épreuve ..  » (via facebook)

    #11535

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    [b]De Agnès – [/b] »Pour moi cancer a signifié fin du plaisir, puis du désir, avec mon mari. Fin de notre vie sexuelle. Mon mari n’a jamais accepté mes seins refaits. Depuis, j’ai divorcé, j’ai rencontré un nouvel homme et notre vie sexuelle est très harmonieuse et épanouie….. » (via facebook)

    #11534

    Philippe Galipon
    Participant

    Bien dit Alinea

    #11533

    Alinea
    Membre

    Honnêtement, quand on combat le cancer avec comme perspective la tombe, on peut se dire que le sexe, c’est franchement pas important. C’est comme ça que je l’ai vécu… Mais la maladie dure, une fois les traitements passés ou espacés, il faut tout doucement revenir à une vie normale, donc à une sexualité épanouie… C’est là que les conseils sont importants, surtout quand le corps a été mutilé (ablation du sein dans mon cas). Les mots du partenaire sont essentiels, mais il faut d’abord accepter de ne plus habiter ce corps jeune et en bonne santé, bâti pour le plaisir et la reproduction. Et ça, c’est pas facile !

    #11532

    gabdu
    Membre

    Bonjour,
    En juillet 2007, j’ai subi une auto-greffe de moelle osseuse. Depuis ces jours, ma libido a été anéantie et depuis cette date, l’envie d’avoir des rapports sexuels avec mon épouse est en stand bye. Ma thyroïde a été aussi déréglée, je prends un traitement contre le cholestérol et depuis quelques mois un autre traitement contre l’hypertension. Tous ces traitements ne font rien pour arranger la libido, j’en suis convaincu.
    Il y a un bon mois, j’ai assisté à une conférence sur la sexualité et le cancer, animée par une sexologue. elle m’a conseillé de ne pas laisser le temps agir car il le pire ennemi de la sexualité. Moins on fait, moins on a envie; c’est mon cas.

    #11531

    AlexS
    Membre

    Merci à toutes pour vos témoignages !
    Vos expériences sont uniques et précieuses, cela m’aidera beaucoup à avancer dans le développement de mes idées et des aides que l’on pourrait proposer aux patients, comme à leur partenaire.
    Merci encore !

    #11530

    Denise47
    Membre

    A 50 ans, j’ai été traité pour un cancer du sein durant plusieurs mois. Dès le début, mon ami a toujours été présent . Son amour m’a permis de traverser la tempête sans désert affectif. Il m’a toujours regardé, aimé, choyé avec la même attention. Il m’a trouvé très belle, avec ma cicatrice à la place de mon sein, avec ma cip, sans mes cheveux…Chaque étape de ma maladie, il m’a aidé à la passer. Mes médecins m’ont dit que j’avais de la chance d’avoir un ami aussi présent. C’est grâce à lui que j’ai réussi à accepter ma différence. Il m’aime, me le dit, me le prouve tout le temps. Grâce à lui, je ne me suis pas sentie différente. Son regard n’a pas changé, Etre nue face à lui ne me gène plus… J’ai vraiment vécu ma sexualité pleinement durant cette période et aujourd’hui encore. Aujourd’hui, je suis en rémission totale. J’ai 54 ans et je suis heureuse, amoureuse et bien dans mon corps. Souvent, je lui dit que si j’ai réussi à vaincre le cancer aussi « paisiblement », c’est grâce à son amour, à sa tendresse, à son humour. Souvent je lui dit tout simplement Merci mon titi.

    #11529

    DMI69
    Membre

    Bonjour,

    J’ai 40 ans je suis traitée pour un cancer du sein depuis le mois d’aout au centre Léon Berard à Lyon, la sexualité hein quoi comment??? avec mon oncologue, il n’est pas psychologue pour deux ronds, alors aborder la sexualité, même les médecines douces il ne veut pas en entendre parler, heureusement j’ai un mari en or, qui m’aime et qui malgré mes cicatrices sein, sous le bras, le décolleté avec le pac, il fait comme si de rien n’était, il m’aime me désire, me dit que je suis belle et moi je ne me sent pas malade enfin presque et je ne suis pas génée d’être nue, c’est grace à lui, l’amour de mon homme et certainement pas au corps médical… Je sais que j’ai de la chance, toutes les femmes ne vivent pas une sexualité épanouie comme celle de notre couple, pour moi c’est aussi une thérapie contre cette maladie, me sentir vivante et belle même sans cheveux plus mince… Alors merci mon chéri…

    #11538

    AlexS
    Membre

    Merci à toutes et à tous pour vos réponses.
    L’étude menée au sein du service va bientôt débuter, et vos témoignages ont été d’une grande aide.

    [i]Si vous souhaitez trouver une aide spécifique, des professionnels sont spécialisés dans ce domaine et seront à même de vous écouter et de vous aider. [/i]

11 réponses de 1 à 11 (sur un total de 11)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.