Le coût du cancer : une double peine ?

Accueil Forums Cancer dans la société Le coût du cancer : une double peine ?

Ce sujet a 32 réponses, 32 participants et a été mis à jour par  ANGELLE, il y a 4 ans et 5 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #11448

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    En ces temps de crise économique et de réduction budgétaire, le coût du système de santé devient de plus en plus visible. La presse évoque « le trou de la Sécurité Sociale », le gouvernement cherche les postes à réduire, le soin devient l’objet d’un débat sociétal..
    Et dans ce paysage, près d’une personne sur deux atteint d’un cancer voit modifier son mode de vie pour des raisons économiques liées à la maladie. Les postes les plus touchés sont les frais du quotidien (alimentaire, factures, impôts), suivis par les dépenses liées à la maladie (forfait à l’hôpital, prothèses, dépassements d’honoraires…) pour terminer avec les frais d’assistance.
    Nous assistons à l’émergence d’une double peine : la maladie comme cause de problèmes financiers.
    Quels seraient, à votre avis, les postes qu’il faudra préserver à tout prix ? Quelles sont les voies à explorer afin d’éviter cette double peine due au cancer ?

15 réponses de 16 à 30 (sur un total de 32)
  • Auteur
    Réponses
  • #11462

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Réponse de Caroline.J-C via Facebook : « Ne nous faisons pas d’illusions … La vie est plus facile quand on est riche …???!!! Et bien la maladie aussi ! Peut être faudrait il améliorer la prise en charge sociale : les personnes suivies dans les grands centres hospitaliers ont accès assez facilement à une assistante sociale ce n est pas le cas pour celles suivies en cliniques ou parfois sur les petits hôpitaux . Ne pourrait on pas imaginer des postes d assistante sociale financés par le public et le privé et qui puisse intervenir sur un secteur médical plutôt que sur un établissement ?
    En même temps ne rêvons l’assistante sociale ne fera pas de miracle … Paroles d asistante sociale ! »

    #11463

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Réponse de Joelle.M via Facebook : « Je vous comprends bien mesdames….et il est vrai que c est valable pour toutes les maladies invalidantes ,temporairement ou définitivement….courage à toutes. »

    #11452

    Laucefa
    Membre

    Je pense qu une des grandes priorités est de maintenir un revenu décent pendant la maladie pour les actifs.
    Lorsque vous ne remplissez pas les conditions pour obtenir un maintien de salaire par la caisse de prevoyance de votre employeur (1 an d ancienneté) vous devez vous contenter des 50% de la Cpam, ce qui n est pas vivable avec ce seul revenu et des charges fixes qui, elles, ne diminuent pas de moitié, plus le coût de tout ce qui n est pas pris en charge.. J ai pu faire décaler mon hospitalisation pour l ablation de mon sein, car j ai eu la chance d etre à 3 semaines de mon année d ancienneté, sinon !! Au retour de maladie, j ai été licenciée… si j avais récidivé durant cette période de chômage, j aurais perçu 50 % des 58% de mon salaire de base..! Je viens de retrouver un emploi, donc je ne dois pas être arrêtée pendant un an … pas question de perdre ma maison, je choisirais de ne pas me soigner et d attendre !
    Pendant que certains ayant quelques douleurs se font payer des cures-vacances à 100% !
    Certaines personnes ne vivent que sur des CDD, ainsi que les chômeurs, pourquoi en plus de la precarité, doivent ils subir la diminution de moitié de leur revenu, en plus de subir la maladie ?

    #11451

    METEOMARINE
    Participant

    Plus qu’une double peine, c’est un cercle vicieux. Les inégalités freinent le bon déroulement du traitement, les abandons de traitement créent de nouvelles inégalités. Cette pauvre Sécu, qui n’est d’ailleurs plus Sécu mais Assurance maladie (la nuance est subtile mais de taille), croule sous les cautères mais les vraies solutions, à savoir une refonte équitable, égalitaire, sensée, sont loin d’être trouvées.
    Pour ce qui concerne le cancer, il faut saluer le parler vrai du Pr Vernant, qui l’autre jour pendant les Journées françaises de cancérologie, mettait le doigt sur le prix parfois exorbitant des traitements. http://pourquoi-docteur.nouvelobs.com/Cancers—le-Pr-Vernant-veut-reguler-les-prix-des-medicaments-4195.html
    Il faut avancer ensemble, l’organisme et ses usagers. En ayant un seul objectif en tête : l’intérêt collectif, le seul qui compte.

    #11465

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Réponse de Evelyne.D via Facebook : « oui je suis tout à fait d’accord avec sophie »

    #11466

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Réponse de Lareunce.DV via Facebook : « 33 ans quand le crabe à débarqué 2 enfants 2 ans et 4 ans et demi…un budget serré que mon mari qui bossait et moi en fin de congé parental sans rien derrière … 4 opérations + artillerie lourde… Rude très dure… La gestion du quotidien. Pas de mutuelle pour bénéficier d’un aide . Famille loin très loin … Seule face à la guerre.
    Idée : la visite d’une assistante sociale à domicile pour faire un état des lieux. »

    #11467

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Réponse de Christine.L via Facebook : « D accord aussi ont est mal suivi ont ne devrait pas avoir ces problèmes financier « 

    #11468

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Réponse de Sandra.DM via Facebook : « 23 ans avec un enfant d’un an qui ne marchait pas encore. Interdit de porter, conduire, bras handicapé car le retrait de la chaine ganglionnaire axilaire. Pas de complement de salaire par mon employeur au moment de l’arret car pas assez d »ancienneté, famille et amis a 800km. J’ai eu qq heures de menage par ma mutuelle durant un mois. »

    #11469

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Réponse de Corinne.D via Facebook : « Moi c etait il a 3 ans il a fallut que j attende 4 mois pour mes indemnité secu heureusement que je vivais pas seule et aussi quand j ai voulut aller m acheter une perruque et que ma mutuelle m a dit on prend pas en charge c est considérer comme du luxe »

    #11470

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Réponse de Marianne.R via Facebook : « En libéral j’ai du fermer mon cabinet, renvoyer mes patients sur d’autre collègues, plus de revenus, heureusement j’ai payé pendant des années une mutuelle qui me verse des indemnités journalières car rien de la sécu, je ne demande rien pour moi, mon mari heureusement travaille, mais j’imagine si j’avais été seule… je pense que j’aurai été obligée de continuer à travailler malgré la fatigue et les troubles de l’attention provoqué par le traitement…. au risque de mal faire mon boulot! »

    #11471

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Réponse de Heidi.L-F via Facebook : « Une pension devrait être mise en place pour les personnes en ALD qui n’ont pas de maintien de salaire durant un arrêt maladie de longue durée. Je venais d’embaucher à mi-temps dans un nouveau cabinet qd je suis tombée malade. Mon ancienneté ne me permettait pas d’avoir un maintien de salaire. Les IJ s’élevaient donc à 50% de mon mi-temps c’est à dire trois cacahuètes et avec 4 enfants à la maison les énormes soucis financiers se sont rajoutés à tous les soucis liés à la maladie. »

    #11472

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Réponse de Valérie.H-D via Facebook : « C’est vrai car moi à cause de cette maladie je n’ai pas pu reprendre mes 2 postes de travail donc si je suis en arrêt une nouvelle fois, je n’aurai plus d’indemnités journalières car pas assez d’heures de travail!!!!!!!!!!! »

    #11473

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Réponse de Martine.G via Facebook : « Pour être un « bon » malade il te faut des économies pour te payer le « luxe » : d’une prothèse capillaire, d’une prothèse mammaire « agréable » à porter, des sous-vêtements adaptés, des crèmes spécifiques, des bas de contention si besoin, de l’aide humaine (tâches ménagères et préparations des repas) etc … sans compter que tu dois avoir la tête sur les épaules et lutter contre ta fatigue et tes douleurs pour effectuer un tas de démarches administratives, être si possible en couple avec un partenaire compréhensif car si tu es célibataire avec enfant tu te devras assumer ton quotidien seule, avoir par avance un boulot super bien payé qui te permet de percevoir des indemnités journalières couvrant tous tes frais de santé restant à ta charge en plus de toutes tes charges mensuelles … Bref, être malade est un luxe à long terme car les conséquences malheureuses ne s’arrêtent pas à la repousse du premier cheveux mais peuvent durer des années (dettes, perte d’emploi, reconversion professionnelle, actes du quotidien devenus problématiques, …) Au point de vue médical nous sommes « bien » prises en charge mais pour le reste débrouillez vous toute seule, ne vous plaignez pas vous avez de la chance vous êtes encore en vie (propos entendus et pas qu’une fois) Conclusion :être malade est un luxe réservé aux personnes en bonne santé physique, morale et financière. Bon courage à toutes. »

    #11474

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Réponse de Juliette.A-C via Facebook : « personnellement, je suis en CUI (contrat aidé de l’éducation nationanal) et je n’ai aucun complément de salaire, n’ayant déjà que 650 euros par mois, je me vois tomber à 350 par la sécu, une perte financière importante, heureusement que je ne vis pas seule avec mes enfants, sinon je ne sais pas comment je ferais. »

    #11450

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    Voici la réponse de Natacha sur Facebook : « [i]Je pense que les laboratoires se font beaucoup d’argent sur le dos des pauvres gens malades !! les pharmacies prennent des marges énormes sur les médicaments dans ces deux cas il devrait y avoir un contrôle sur ces frais exagérés !!! l’état devrait imposer des tarifs limitatifs. Il faudrait que les frais de santé liés au cancer ne se ressentent pas et n’engagent aucune perte pour le malade. Je pense que les difficultés psychologique et physique liées au cancer sont déjà bien assez dures à gérer pour le malade et sa famille. Rien ne justifie que le malade perde une quelconque aide sa maladie est déjà bien assez dure à supporter. Peut être qu’ un contrôle des dépenses médicales (examens non expliqués ou répétés…) faites par certains médecins devraient être revues et punis par le code de déontologie car ils semble que certains praticiens abusent de la « distribution » d’examens, de prise de sang ou de médicaments non remboursables chez les patients. Un contrôle sérieux au niveau de la sécurité sociale est inévitable ainsi que chez les personnes abusant de celle-ci. Les malades atteints du cancer ne devraient avoir aucun frais à engager et doivent être pris à 100 % à tous les niveaux soins, médicaments, aides à domicile…La crise économique à bon dos !! elle ne doit en tout cas à mon avis ne pas se ressentir pour les patients atteints de maladies graves, qui souffrent déjà bien assez comme cela physiquement ou psychologiquement. Il y a bien d’autres façons de faire disparaître le trou de la sécurité sociale mais la nous parlerions politique ce qui n’est pas forcément le débat d’aujourd’hui.[/i] »

15 réponses de 16 à 30 (sur un total de 32)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.