PROSTATE:UN NOUVEAU MEDICAMENT PORTEUR D’ESPOIR

Accueil Forums Suivi et contrôles PROSTATE:UN NOUVEAU MEDICAMENT PORTEUR D’ESPOIR

Ce sujet a 0 réponse, 0 participant et a été mis à jour par  sitelle, il y a 4 ans et 5 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #11024

    sitelle
    Participant

    Lors de la réunion annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), qui s’est tenu à Chicago la semaine dernière, des chercheurs américains ont présenté les derniers résultats concernant l’utilisation d’un traitement prometteur dans la lutte contre le cancer de la prostate. Ce nouveau médicament pourrait améliorer la qualité de vie des patients et augmenter considérablement leur espérance de vie.

    Publicité

    Avec plus de 71 000 nouveaux cas détectés chaque année et près de 9 000 victimes, le cancer de la prostate est certainement le cancer le plus fréquent chez l’homme en France. A l’heure actuelle, différents traitements existent pour soulager et guérir les patients en fonction du degré d’avancement de la tumeur. Les cancérologues peuvent avoir recours à la chirurgie, à la radiothérapie, à la thérapie hormonale et la chimiothérapie, mais le plus souvent c’est une combinaison de plusieurs de ces méthodes qui est employée pour soigner les patients. Toutefois, ces différentes techniques peuvent avoir une incidence sur la qualité de vie de ces derniers (incontinence, baisse de libido, etc).

    Afin de palier à ces effets indésirables qui peuvent être particulièrement handicapants Charles Ryan et ses collègues de l’université de Californie, en collaboration avec les laboratoires Johnson & Johnson, ont mis au point un traitement qui agit directement sur la production des hormones qui favorisent la propagation de la tumeur. En bloquant leur synthèse, le Zytiga® (acétate d’abiratérone) permettrait non seulement d’améliorer la qualité de vie des patients mais aussi de limiter considérablement le développement du cancer métastasé dans 60 % des cas. C’est ce que révèlent les premières données de l’essai clinique mené actuellement aux États-Unis sur plus de 1 088 hommes atteints d’un cancer de la prostate. Alors que la moitié des participants est sous placebo, l’autre moitié prend un mélange thérapeutique comprenant du Zytiga ®ainsi que du Prédnisone®. En effet, ces derniers ont vu leur cancer ne pas évoluer durant 16 mois contre 8,3 mois pour ceux prenant un placebo.

    D’autres travaux ont confirmé l’efficacité de ce nouveau médicament qui est commercialisé depuis 2011 aux Etats-Unis sous certaines conditions. Utilisé à un stade précoce du développement du cancer de la prostate, il permettrait d’éliminer totalement la tumeur.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.