Quels outils (informatiques ? réseaux ?) pour améliorer la relation patient – médecin ?

Accueil Forums Relation patient-soignants Quels outils (informatiques ? réseaux ?) pour améliorer la relation patient – médecin ?

Ce sujet a 33 réponses, 33 participants et a été mis à jour par  Giovanna, il y a 4 ans et 5 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #10449

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    La relation patient – médecin est au coeur du traitement du cancer. Les experts comme les malades le disent : un traitement, pour être optimisé, doit faire l’objet d’une pleine adhésion de la personne qui reçoit les soins et doit pouvoir communiquer avec son médecin traitant et avec l’équipe médicale qui le prend en charge. Quels sont les outils à développer pour améliorer cette relation capitale ?

3 réponses de 31 à 33 (sur un total de 33)
  • Auteur
    Réponses
  • #10466

    Philippe Galipon
    Participant

    t

    #10467

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    A lire, dans le cadre du colloque sur l’erreur médicale, la MACSF donne la parole à toutes les parties concernées afin de permettre un débat ouvert et équilibré. Ainsi, Alain-Michel Ceretti, Défenseur des droits, nous décrit comment il s’emploie, entre autres, à faire respecter les droits des malades et à enregistrer, dans tout le territoire, les réclamations des personnes confrontées à un problème dans leur parcours de soins.

    Faut-il améliorer l’information du public ?
    J’ai toujours pensé que l’amélioration de la qualité des soins nécessitait préalablement que le public soit informé des performances hospitalières. La diffusion d’indicateurs, tels que les tableaux de bord des infections nosocomiales, a montré depuis six ans la pertinence de la démarche. Il faut aujourd’hui aller plus loin en déclinant des indicateurs par spécialité et par service, au plus près du lit du malade, et qui donnent de la cohérence à la démarche. Quel sens aurait en effet un indicateur unique de qualité dans un établissement de 1.000 lits ?

    http://www.macsf.fr/vous-informer/entretien-conseiller-sante-defenseur-droits.html

    #10462

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    La réflexion européenne sur le dossier médical électronique a démarrée officiellement en 2007 à l’issu du travail du Groupe de garants européens, réunis à Bruxelles, pour produire les premières [i]guide-lines[/i] pour le DMP en Europe.
    Depuis, chaque pays européen a avancé dans le processus selon les spécificités culturelles, juridiques et sociales.
    Plusieurs enjeux restent néanmoins encore d’actualité.
    Le versant de l’intimité demeure un des aspects les plus délicats du procès. Du point de vue juridique, en effet, les individus sont représentés dans le dossier électronique par les informations qui les concernent. Mais l’identité d’une personne est, en réalité, un prisme dont les facettent reproduisent différents droits dont elle est titulaire : le droit à l’intimité, le droit de rectification, le droit à l’image social, le droit à l’oubli… Pas moins important le droit à la contextualisation de l’information: le temps passé après la publication peut modifier la donne et rendre l’information moins précise si elle n’est pas mise à jour.
    Ces aspects rendent sans doute plus difficile la mise en oeuvre d’une procédure qui aura tout son intérêt une fois validée dans la pratique.

3 réponses de 31 à 33 (sur un total de 33)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.