Recherche clinique en oncologie: attention à certaines conclusions trompeuses de résumés d’articles

Accueil Forums Divers Recherche clinique en oncologie: attention à certaines conclusions trompeuses de résumés d’articles

Ce sujet a 0 réponse, 0 participant et a été mis à jour par  Giovanna, il y a 4 ans et 5 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #10842

    Giovanna
    Membre

    Une dépêche de l’Agence de Presse Médicale Internationale met en garde le public face aux raccourcis parfois publiés dans les résumés des articles scientifiques.

    [i]Les conclusions du résumé d’un article peuvent différer de celles du texte complet, montre une analyse de publications d’essais randomisés menés dans le traitement systémique du cancer du poumon rapportée dans le Journal of Clinical Oncology (JCO).

    En oncologie, le nombre d’essais randomisés contrôlés publiés chaque année a beaucoup augmenté au cours des 10 dernières années et cela peut poser des difficultés aux cliniciens qui essaient de se tenir au fait des derniers développements cliniques, certains pouvant se contenter de lire le résumé de l’article.

    Les essais contrôlés randomisés qui sont le « gold standard » pour apporter la preuve de l’efficacité d’un médicament expérimental jouent un rôle important dans les processus de prises de décision médicale et de recommandations, mais des discordances ont été notées entre les conclusions des résumés (abstracts) des articles et les conclusions des articles eux-mêmes.

    Abdullah Altwairgi du groupe d’essais cliniques du National Cancer Institute of Canada (NCIC) et ses collègues ont évalué en détail l’existence de ces discordances.

    Sur 114 essais contrôlés randomisés éligibles (90 sur le cancer du poumon non à petites cellules et 24 sur le cancer à petites cellules) et publiés entre 2004 et 2009 dans des grands journaux comme le New England Journal of Medicine (NEJM), le Lancet, le JCO et le Journal of the National Cancer Institute (JNCI), 10% des articles ont présenté des discordances dans les conclusions entre le résumé et le texte entier de l’article.

    Dans 82% des cas de discordances, la conclusion de l’abstract était en faveur du bras expérimental mais pas celle de l’article en entier. L’inverse était moins fréquent (deux cas sur 11, 18%).

    Les auteurs mettent en garde les cliniciens contre des changements de pratiques qui ne s’appuieraient que sur le résumé de la publication d’un essai randomisé contrôlé.
    [/i]
    (Journal of Clinical Oncology)[b][/b]
    http://intranet.apmnews.info/story.php?DateV=20120622&numero=227245&ctx=f1a22b8cfe34c6aa080adc971d847b2e

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.