Rémission, guérison : la valeur des mots

Accueil Forums Cancer dans la société Rémission, guérison : la valeur des mots

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  silvia rossi, il y a 4 ans et 5 mois.

  • Créateur
    Sujet
  • #11490

    Cancer Contribution
    Admin bbPress

    [b]Aujourd’hui nous savons que 60% des cancers sont guéris, mais il semble que seuls 30% des anciens malades a eu droit d’entendre ce mot ![/b]

    Quelle est votre expérience ? Comment avez-vous été définis et comment vous vous percevez ? Vos réactions nous aident à mieux comprendre l’effective valeur attribuée par les soignants et les soignés, merci pour vos contributions !

2 réponses de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Réponses
  • #11491

    gene
    Participant

    Pour mon oncologue , je ne suis toujours pas guérie de mon cancer du sein mais seulement en rémission et pourtant cela fait 15 ans !

    #11492

    silvia rossi
    Modérateur

    Hier je lisais [i]The Wounded Storyteller[/i] de A. W. Frank et ce passage sur comment définir un malade / ancien malade de cancer m’a beaucoup plu(et m’a fait penser à ce forum 😉 ) !

    Frank participais à un conférence, quand un des organisateurs a utilisé le mot « survivor » pour définir les anciens malades, voici ses réflexions :
     » He proposed ‘survivors’, dating one’s survival from the time of diagnosis. I have no quarrel with the notion of survivors, but my first choice as a designation is « [b]witness[/b] ». Survival does not include any particular responsability other than continuing to survive. Becoming a witness assumes a responsability for telling what happened. The witness offers testimony to a truth that is generally unrecognized or suppressed. »

    Voici ma traduction :
    « Il a proposé ‘survivors’, en datant la survie à partir du moment du diagnostic. Je n’ai pas de soucis avec la notion de ‘survivors’, mais mon premier choix de définition est ‘[b]témoin[/b]’. Survivre n’implique aucune responsabilité particulière – à part survivre. Devenir un témoin implique la responsabilité de dire ce qui s’est passé. Le témoin offre un témoignage d’une vérité qui est normalement pas reconnue ou oubliée ».

2 réponses de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.