COCCINELLE

Toutes mes réponses sur les forums

15 réponses de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Réponses

  • COCCINELLE
    Membre

    Si je vous lis bien, il y a 8 villes en France où il faudrait vivre dans la perspective d’un éventuel cancer…
    C’est déjà avoir une vue très pessimiste de son avenir ! De plus, c’est mettre à l’écart la capacité de certains médecins, hôpitaux, et autres ? de province très compétents et souvent plus enclin à vous écouter.
    On ne peut pas généraliser des cas particuliers, même nombreux, à l’échelle de la France ce sont quand même des « cas particuliers », puisqu’ils sont appelés comme tel.
    Par expérience personnelle à PARIS 6 MOIS D’ATTENTE pour voir une dermato, dans un hôpital….

    en réponse à : Pourquoi un site  »formulaire de sécu » ? #11214

    COCCINELLE
    Membre

    Bonjour Caroline,

    D’abord moi aussi je suis une perdante du concours, Lol…

    Mon Oncologue a 2 phrases à la bouche :
    1/ Seuls les optimistes s’en sortent
    2/ Si vous êtes fatigués, ne vous reposez pas, faites du sport, une heure de marche par jour d’un pas soutenu suffit

    Lui étant karatéka, m’a obligée à rentrer dans le club qu’il a créé, dans lequel se trouve un pôle pour les personnes atteintes d’une pathologie cancéreuse, avec des résultats surprenants, surtout pour ceux et celles qui n’avaient jamais fait de sport de leur vie.
    La phrase qui m’a le plus marquée venant d’une copine de galère : « Je ne sais pas si je vais vivre plus longtemps, mais je sais que je vis mieux… » (cancer depuis plus de 16 ans)

    Vous avez besoin de parler, moi non, pour moi la parole n’est pas salvatrice, en revanche, j’ai écrit un texte il y a 3 ans pour le petit journal du club, je vous joindrais ce texte, peut être ! Dans un autre post, un peu long, mais vous pourrez voir ce qu’une occupation autre dans votre quotidien, peut vous apporter.

    La colère n’est pas bonne conseillère, quant à l’avocate italienne dont vous avez trouvé trace sur Google, il me semble que c’est plutôt sécurisant. Vous devez savoir que dans le droit italien rentre « l’honneur », et je ne peux qu’imaginer qu’elle a cela dans les veines,

    Caroline, on peut tout pour les autres, sauf vouloir…

    Inutile de vous en prendre aux autres, moi je peux ne plus vous lire demain, mais avec vos proches comment faites vous ? Arrêtez , votre agressivité est inutile, et vous fait beaucoup plus de mal que de bien,

    Arrêtez de vous excuser, de vous flageller, arrêtez d’aller voir un médecin qui voit le verre à moitié vide.
    Attachez vous aux petits bonheurs quotidiens, ne regardez pas derrière, ne regardez pas les autres.
    On a tous un chemin à faire, et malheureusement pour nous, cette maladie en fait partie.
    Alors marchez devant, elle se fatiguera, et vous lâchera…. si vous le voulez bien ? ;-)))

    en réponse à : Pourquoi un site  »formulaire de sécu » ? #11218

    COCCINELLE
    Membre

    Caroline,
    Je savais que vous seriez là, à cette heure, je parlais du concours organisé il y a deux mois , par Cancer Contribution
    enfin peu importe, cela n’a pas d’importance, si vous n’étiez pas au courant , se serait trop long à raconter…

    Je ne fais pas de digression, je ne fais que répondre à vos propos, par lesquels vous mélangez le cancer et la mafia, et une direction tenue par une avocate italienne, MAIS, merci de ne pas penser à ma place …

    Le professeur Israël est cancérologue, mais la personne qui a écrit, a fait une faute d’orthographe..

    Ce qui m’étonne c’est que vous doutiez, jusqu’à être encore agressive, de moi, une malade qui à pris la peine pour la première fois de répondre à vous qui êtes en détresse, couverte de tous les maux de la terre, et qui ne cherchait qu’à comprendre toute votre agressivité, pour mieux vous apaiser, ou trouver un site qui pouvez satisfaire vos attentes.
    C’est une chose que je n’avais jamais faite, pourquoi vous, je ne sais pas, mais c’est une démarche que je ne renouvellerai pas, je pense que vous pouvez le comprendre, d’autant que vos agressions ressemblent plus à de la provocation, qu’à une réalité, en effet tournez-vous vers des personnes qui ont besoin de ce genre de rapport pour exister, moi j’ai besoin seulement de moi pour me reconstruire, et pour cela je sais choisir,

    Il me semble que vous égarez dans vos approches, puisque vous dites que vous refusez d’entendre : « on n’a pas envie que des personnes vous racontent la vie avec leurs conneries vides et bien pensantes.. » ».(sic)

    Ce n’est pas moi qui vous ai répondu sur le staff du site,

    Giovanna existe, c’est son vrai prénom, je suis étonnée que vous n’ayez pas vu son nom sur le site et que vous doutiez de sa démarche, et alors qu’elle se dit être à votre disposition, enfin !!!, je ne comprends toujours pas vous vous acharnez sur ce site, il faut savoir qu’il y a des gens atteints de la même pathologie que vous, qui vous lisent et que cela perturbent, moi en premier,
    Je vous souhaite
    c’est pour cela que se sera mon dernier échange avec vous,
    Je vous souhaite ce que vous aimeriez avoir …

    en réponse à : Pourquoi un site  »formulaire de sécu » ? #11208

    COCCINELLE
    Membre

    Des critiques, toujours des critiques !! ,
    ce que je peux vous dire qu’une des personnes à l’origine de ce site
    est quelqu’un dont l’humanité, et la légèreté dans ses paroles sont un grand réconfort,
    Pourquoi voulez-vous un site comme tant d’autres,
    si vous trouvez le site inhospitalier, c’est comme à la télé changez de chaîne,
    moi il me convient parfaitement, et
    J’admire et remercie beaucoup, tous ceux qui sont derrière, pour que nous soyons devant,

    en réponse à : Pourquoi un site  »formulaire de sécu » ? #11210

    COCCINELLE
    Membre

    Lysirata

    Je ne comprends pas pourquoi vous vous acharnez sur ce site, jusqu’à être insultante et diffamatoire,
    moi j’y trouve mon compte comme beaucoup d’autres malades, que je connais,

    Les associations qui soutiennent Cancer Contribution, comme la CAMI, La ligue.., Etincelle et autres , qui de part leur notoriété crédibilisent ce site et approuvent le parti pris par Cancer Contribution, estimant que ce site a un rôle très important à jouer, en ne tombant pas dans les concepts déjà utilisés par d’autres..

    Comme je vous l’ai écris, ne venez pas ici , si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, vous me perturbez
    par votre agressivité, et je ne voudrais pas que celle-ci me provoque un autre cancer, comme vous savez si bien en accuser Cancer Contribution, alors que dans votre post avec des mots violents ,vous dites tout et son contraire

    Soyez gentille , allez sur d’autres sites, puisque il me semble que vous y trouvez , ce que vous ne trouvez pas sur celui-ci, vous faites l’apologie du Magazine Rose, et la Maison du Cancer, continuer avec eux, lorsque l’on est malade , on n’a pas de temps à perdre , et il est très mauvais de s’énerver…

    Cela fait deux fois que vous parlez du magazine Rose ???? vous en faites la promotion, alors, allez écrire sur ses pages, tout le bien que vous pensez de celui-ci, et épargnez moi votre prose malveillante et aussi à ceux qui aime ce site,

    Il me semble , que d’écrire à 2h du matin , n’est pas une bonne manière de vous soigner…et de répandre autant d’agressivité , je n’en ai pas besoin …, nous n’en avons pas besoin

    Seriez vous une perdante du concours ? LOL

    en réponse à : Cancer et travail : la communication auprès des collaborateurs #11055

    COCCINELLE
    Membre

    Sara,
    Je suis effrayée de voir que c’est vous qui êtes malade, qui devez faire tous les efforts pour exister à nouveau !
    Mais vous existez, imposez-vous ce nouvel habitant, ne vous laissez pas « bouffer » »
    les qualités que vous aviez avant, on ne les perds pas avec la maladie, ce n’est pas vous qui avez changé, c’est le regard et le comportement des autres.
    Ce monde est égoïste, vous ne l’êtes peut-être pas assez, il faut vous faire passer en premier maintenant.
    Et qui même me suit……♥

    en réponse à : Cancer et travail : la communication auprès des collaborateurs #11061

    COCCINELLE
    Membre

    Pourquoi ne pas créer un petit manuel de phrases courtes, de mots simples,
    de propos humains (pas de béni oui oui) à l’adresse des chefs d’entreprises, afin que leur attitude vis à vis d’un employé malade donne le ton du comportement que tous doivent avoir lorsqu’ils sont confrontés à cette situation ?
    Pas de propos techniques, que des exemples positifs, parler de l’être, ne pas regarder l’autre à travers le prisme du cancer.
    Une éducation par un autre biais.

    en réponse à : Cancer et travail : la communication auprès des collaborateurs #11060

    COCCINELLE
    Membre

    Sara,
    D’abord ne pas penser à la récidive, c’est loin d’être systématique. Vous avez un projet de reconstruction mammaire, c’est cela le plus important. Vous trouvez beaucoup de satisfaction dans votre travail, vous menez des combats que vous gagnez.
    On ne change pas, mais si vous deveniez un peu plus personnelle, à savoir prendre le temps de vous nourrir convenablement (?) et de faire un peu de sport, vous seriez aussi efficace et bien mieux dans votre tête et dans votre corps.
    Chaque jour est une vie …

    en réponse à : Cancer et travail : la communication auprès des collaborateurs #11064

    COCCINELLE
    Membre

    Chère Sara,
    Cela me fait plaisir de vous lire, et de voir que votre peur a disparue, est-ce l’habitude qui engendre cela, peu importe,aujourd’hui, vous vivez , votre tête semble au repos, si vous pouviez aussi , ne pas penser à plus tard « SI » ,
    toutes ces années sont passées et vous êtes devenue celle que vous êtes et heureuse de réussir vos projets, et cela ne peut que continuer..♥


    COCCINELLE
    Membre

    Merci, je suis touchée par vos interventions,
    Il est vrai que j’aimerais que l’on se penche, sur les autres cancers, comme je l’ai déjà fait ici pour le cancer du sein chez l’homme, pour avoir été très touchée, lors d’une conférence sur le cancer, par l’intervention d’une femme, dont les mots vibrés de colère,devant le silence de ces cas oubliés, et qui avait vu partir son mari dans de grandes souffrances, parce que découvert trop tard, un homme qui a un cancer du sein, ce n’est pas la première idée que l’on a, le cancer du sein est féminin …
    Quant à ceux que je viens de mettre en avant aujourd’hui, ils ne sont peut être pas la majorité, mais il me semble, pouvoir dire que la chirurgie est bien souvent la seule solution, et prive toutes ses femmes dès l’âge d’être mère, de le devenir,
    atteintes au plus profond de leur rôle de femme,
    Dans ces cas là, La sexualité, va de paire avec la séduction, et c’est peut être ce
    dont on a le plus envie, lorsque l’on est atteint d’une pathologie cancéreuse, il n’est pas question non plus ,d’appliquer le kamasutra, mais les bras, le regard, la chaleur d’un corps qui vous ne considère pas comme une malade, mais comme la femme que l’on aime toujours, quelque soit la situation, et l’on sait comment les hommes peuvent réagir devant la maladie de leur compagne …
    Bien entendu, on a la chance d’avoir un suivi médical performant, mais il y a les problèmes collatéraux ,et je ne crois pas ce se soit trop demander de recevoir de l’amour,le médicament le plus complémentaire qu’il soit,
    Mais cette relation affective, va dans les deux sens, je connais un homme atteint d’un cancer de la prostate,il y a 10 ans, et qui disait qu’il lui avait été très pénible, de ne plus pouvoir offrir à sa femme tout le désir qu’il a encore pour elle, « il me reste les souvenirs », et ….on fait avec …
    Ce que je voulais exprimer, c’est qu’il y a des cancers, qu’il faut les combattre
    tous avec la même conviction que ceux qui sont plus médiatiques,
    Je ne me sens pas bien lorsque l’on parle de statistiques,
    Il y a des gens qui souffrent de LEUR cancer , et leur souffrance n’est pas quantifiable, et ne doit pas l’être… ♥ ♥ ♥


    COCCINELLE
    Membre

    Je ne crois pas un seul instant qu’un chirurgien puisse faire une reconstruction mammaire après une opération d’un cancer du sein, avant même les résultats de l’Anapath. Arrêter le délire, « opérée 5 fois, puis une seconde reconstruction  » c’est du grand n’importe quoi, à moins d’être aller chez Michel Maure à Marseille le boucher de l’esthétique. J’ai été instrumentiste, en neuro-chirurgie, et en chirurgie esthétique, et jamais jamais un chirurgien n’opère sans avoir en main les bilans qu’il lui sont nécessaires pour s’engager dans une opération.
    De plus c’est le choix de chaque femme de faire une reconstruction mammaire, pour son bien être physique et mental, et même si ce n’est que pour mettre un tee-shirt, ou un maillot de bain, on ne doit que la respecter et l’admirer pour son courage de recommencer à passer sur le billard, sans vraiment avoir la certitude d’un résultat satisfaisant. Toutes « ses » raisons sont bonnes, parce que se sont les siennes, ne nous regardent pas, et n’appellent aucun jugement de notre part, seulement qu’elle en soit heureuse
    Aujourd’hui j’ai une amie qui doit y repasser parce qu’elle à une PIP , elle prend la chose avec philosophie, « je vais en avoir une bonne, et une neuve ..sic  »

    Cela fait partie de la qualité de LEUR vie.


    COCCINELLE
    Membre

    Les femmes qui divorcent après avoir vécu leur cancer sont souvent des femmes qui ont 50 ans et plus. Ce qui n’est pas courant dans notre société, ce n’est pas l’âge où les femmes veulent divorcer, mais où le mari a souvent la crise de la cinquantaine.
    Mais cette épreuve pour la femme non atteinte est pour elle une manière d’exister à nouveau, après 30 ans minimum de vie au foyer, sans autres occupations extérieures, l’écart de cette vie entre le mari et la femme s’est agrandi, bien souvent ils ne sont plus en phase.
    La maladie d’un mari donne à la femme la possibilité d’une nouvelle existence et de revaloriser son image au sein de la famille, car elle viscéralement « mère »
    mais l’homme en revanche ne réagit pas comme cela, il n’assume pas la maladie.
    Allez dans un hôpital, j’ai connu le service des traumas. Dès qu’elle le peut la femme se pomponne, l’homme retombe en enfance, il faut l’obliger à se raser à se laver, de vrais bébés…
    Ce sont les mêmes qui réagissent mal devant le cancer de leur femme… mais là ils prennent le risque d’entendre parler de divorce et la femme dans cette situation n’est pas hésitante… elle fait… bien souvent avec une vie financière moindre, mais plus enrichissante et épanouissante, enfin libre… et avec du temps à rattraper !


    COCCINELLE
    Membre

    Mon Oncologue, dit toujours :

    Lorsque c’est un homme à qui j’annonce un cancer, je sais que sa femme sera toujours là, épouse, mère , infirmière , tout ! Tout, trop parfois, mais tout quand même.
    Lorsque que c’est une femme à qui j’annonce un cancer,
    je prends l’homme en charge…

    Bien souvent les femmes qui n’ont pas trouvé auprès de leur conjoint ce qu’elle en attendait dans cette période douloureuse, divorcent. Souvent après 30 ans de mariage les enfants sont élevés, et elles ressentent le besoin de ne vivre que pour elle…

    en réponse à : Maman de jeunes enfants et traitements #10511

    COCCINELLE
    Membre

    Avec les problèmes financiers des hôpitaux (!!) et le déficit de la sécu,
    les mutuelles sont de plus en plus chères, et assument de moins en moins…

    Pourquoi ne pas demander à la mairie, aux services sociaux, en cas de longue maladie ? Il me semble que l’on peut avoir une aide ménagère ponctuelle, gratuite ou avec une participation en fonction des revenus, qui pourra en même temps soulager de certaines tâches.

    On devrait demander aux Laboratoires de financer, des garderies dans les hôpitaux.

    en réponse à : Maman de jeunes enfants et traitements #10512

    COCCINELLE
    Membre

    J’aimerais revenir sur la création d’une garderie, prise en charge par les laboratoires dans les services du traitement du cancer. Cela pourrait enlever tout stress à la personne concernée, toutes discussions insolubles dans un couple, et toutes les angoisses (non exprimées) pour les enfants, tout cela engendrent des conflits stériles, et très négatifs pour la personne malade et son entourage.

15 réponses de 1 à 15 (sur un total de 15)