L’interview de Marine Royer

RoyerCela fait partie des promesses de la plateforme : faire ressortir de vos contributions des problématiques claires et des propositions innovantes. C’est pour cela qu’une jeune chercheuse, Marine Royer, doctorante à l’EHESS, a rejoint l’équipe Cancer Contribution.

Nous vous proposons ce mois-ci une interview de Marine, qui nous parle de son cursus et de ses missions au sein de l’équipe Cancer Contribution.

→ Voir son C.V en ligne…

Bonjour Marine, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis une jeune chercheuse en thèse d’anthropologie à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Mes recherches portent notamment sur la qualité de vie des malades du cancer et j’ai réalisé dans ce cadre un terrain d’observation à l’Institut de Cancérologie Gustave Roussy au département des Soins de Supports.

Quel est votre rôle au sein de Cancer Contribution ?

Ma mission est de valoriser les contributions de la plateforme. Mon rôle est de faire émerger de nouveaux concepts, de nouvelles idées, issus des propos des contributeurs. J’ai la certitude que les contributeurs, souvent des personnes atteintes par la maladie ou ayant été malades, sont de formidables sources d’idées, trop peu fréquemment interrogées lorsqu’il s’agit d’innover. Les patients ont une expertise quant à la maladie et aux problèmes rencontrés au quotidien qu’aucun expert ne peut égaler. Il faut leur donner la possibilité de pouvoir être force de proposition, leur donner la parole sur le terrain des idées ! Je fais aussi une veille scientifique autour des nouveaux concepts en matière de santé.

Marine papiers-bdPour analyser les contributions publiées sur la plateforme, quelle est votre méthode ? Comment procédez-vous concrètement ?

Je lis toutes les contributions, les étudie puis les classe  pour faire ressortir ce que j’appelle des « items ». Les items sont des boites à idées dans lesquelles je trie, range, décortique toutes les contributions. A l’intérieur de ces boites à outils, je réunis toutes les idées, les concepts, les propositions, les réponses trouvées par les contributeurs. Ces contributions participent à la diffusion et à la démocratisation des savoirs autour du cancer. Elles sont très importantes et intéressantes,  mon rôle est simplement de les valoriser.

Dans tout ce que vous avez lu, quels sont les thèmes les plus abordés ? Pouvez-vous citer quelques contributions qui ont enrichi le débat et apporté des propositions novatrices ?

Dans le dossier sur l’annonce, par exemple, il y a beaucoup de messages autour des informations lors de l’annonce et notamment une contribution d’Alinea : «  Je pense à quelque chose de très simple, un petit guide publié par le Ministère, distribué à tous les nouveaux malades, qui donne des informations sur la maladie, sur l’augmentation statistique des chances de survie, qui liste des mots-clés et prodigue des conseils sur la façon d’aborder le sujet ». C’est une idée très simple mais qui est excellente et pourrait être très salutaire pour les nouveaux patients. Cancer Contribution doit être un lieu où l’on recueille tous ces bonnes idées.

Pouvez-vous nous parler des projets que vous entendez mettre en œuvre pour Cancer Contribution ?

Je dois tout d’abord montrer mon premier travail  d’analyses des contenus aux contributeurs. Vous retrouverez cela prochainement sur la plateforme ! Ensuite, je vais continuer à valoriser ces contenus et j’engagerai un travail plus conséquent au travers d’un « livre blanc » des propositions des contributeurs. Cancer Contribution publiera, en effet, un livre dans quelques mois regroupant toutes les idées intéressantes. Ce livre blanc sera diffusé à la communauté scientifique, aux politiques, et à la société de façon générale. Il s’agit de montrer que l’innovation est aussi sociale dans le domaine du cancer. Parallèlement à cela, plusieurs autres projets vont être mis en place comme « Live Contribution »,  une série de vidéos sur le cancer, plusieurs animations de tables réflexives (type workshop) autour de thèmes précis et beaucoup d’autres choses. Les idées ne manquent pas !

Methode

Laisser un commentaire