Cancer : sans tabou ni trompette

Valérie Sugg est psycho-oncologue au sein de l’hôpital public Lyon Sud depuis 20 ans.

 

Dans son livre, Cancer : sans tabou ni trompette, elle relate les témoignages des personnes malades. Elle explique:

Dans ma carrière, j’ai rencontré près de 16000 personnes atteintes d’un cancer; je les rencontre lorsqu’elles viennent à l’hôpital pour la chimiothérapie ou la radiothérapie. Elles partagent leurs histoires, et, parfois, elles terminent avec une invitation: “ce que je viens de vous dire,  racontez-le!”.

Ils ne pensaient pas que c était possible et pourtant, le gars en blouse blanche s est agité tel un sémaphore tout en prononçant les mots tant redoutés : « c’est un cancer ». Cette première consultation a marqué le sans taboudébut des pérégrinations de Marie, Sophie, Roland, Pierre, et tant d autres au cours de ce trek sur le chemin de la guérison tant espérée. Valérie Sugg raconte la période des bilans qui précède l annonce, le choc des mots et le poids des radios, les angoisses qui prospèrent, les doutes que l on pourchasse, les questionnements qui tournent en boucle comme un vieux vinyl rayé. Après il y a les traitements proposés analogues à un catalogue de voyage… pour le pays du cancer. On est loin des Bahamas ou des Maldives pour la destination de rêve, et la plongée sera moins touristique. Le cancer ne donne pas vraiment le choix, se soigner est la priorité. Heureusement, ce chemin est aussi ponctué de rires, de rencontres, de joies, de victoires aussi.

Valérie donne donc la parole aux personnes malades, mais aussi à leurs proches:

Communiquer avec une personne malade peut être difficile. Les proches ne savent pas quoi faire. En plus, le proche souvent ne s’autorise pas à dire sa souffrance. Il culpabilise, il s’efforce d’être fort. Même si dans le livre leurs contributions sont moins nombreuses que celles des personnes malades, dans ma pratique j’ai aussi eu occasion d’échanger avec des proches: parfois il suffit d’aller vers eux et de se présenter pour entamer un dialogue, leurs permettre de s’exprimer.

En miroir, il y a aussi les soignants:

Les équipes soignantes sont là, telles des poissons-sherpas tentant de faciliter la progression de chacun avec finesse… ou pas !

Il y a aussi toutes ces choses vécues mais non dites, certains sujets niés ou pas toujours entendus tels que la sexualité, la peur de l avenir, les douleurs et leurs seuils d acceptation ou non, l inquiétude de redevenir ou pas comme avant, ces émotions extrêmes que chacun ressent et qui ne se résume pas à l organe touché. Valérie explore aussi la relation aux proches, aux soignants et la fin des traitements, l’angoisse de la récidive et parfois la fin de vie. Ce livre est un hommage à tous ceux qui traversent ou ont traversé cette épreuve, un hymne à leur vie, à la vie.

Valérie Sugg, Cancer : sans tabou ni trompette – Une psy à l’écoute des malades, de leurs familles et des soignants. Éditions Kawa, 278 pages, 23e90.