Newsletter 111 – Être malade, ça coûte cher !

Nous poursuivons la publication de la synthèse des résultats de TemA Cancer : cette semaine focus sur l’impact financier de la maladie.

costo cancro

Les témoignages que nous avons reçus confirment l’effet de paupérisation qui frappe les personnes touchées par le cancer. Depuis l’entrée dans le parcours de soins, des retards ou des failles dans la prise en charge obligent les malades à « affronter les problèmes financiers en plus de la maladie elle-même » :
« Maintenant la sécurité sociale : je n’ai pas été payée durant plus de 6 mois car ils avaient perdu mes papiers ».
Continuer à lire
 
  • Pendant le parcours de soins, la couverture au 100% assure les traitements mais « ce n’est pas le cas pour les « à côtés » et ils sont nombreux. Que ce soit: psy, podologue, ostéopathe… », la question de l’accès aux soins de support est loin d’être résolue, comme l’indique une contribution postée dans le forum Les malades touchés au portefeuille.
  • Cette « double peine » se poursuit dans l’après-cancer :
    « J’ai dû prendre ma retraite pour restriction à la recherche d’emploi. La maladie fragilise économiquement. C’est cela que je vais avoir à gérer maintenant tout en pratiquant le carpe-diem. Un exercice délicat… ».
    Cancer et impacts financiers : une double peine.

Comment réagissent les personnes concernées face à cette situation ?

Sur nos réseaux sociaux, I.A. signale : « Il existe justement des assurances pour se prémunir de ces conséquences financières lourdes et malheureusement trop fréquentes… »
L’apport des associations est également souligné. Aide au parcours assurentiels? Life is Rose, Cancer la vie. Aide juridique? Juris Santé . 
M.M. conseille : « Il existe aussi un peu partout des petites associations qui aident les patients. Vous avez besoin d’une prothèse capillaire, de produits pour la peau, les ongles? Il y a Féeminité ».

Si vous voulez intervenir dans le débat ou partager votre expérience vous pouvez le faire ICI.

guidelines« Patients » ou « personnes atteintes du cancer » ? Un cancer ou des cancers ? Un “survivor” ou une personne « qui a une expérience du cancer »? Comment parler du cancer sans stigmatiser ou désinformer?
Pour en savoir plus, rv
ICI.
 

Date de publication : 2016-04-21.