Je suis...
Proche

Aujourd’hui on estime qu’il y a 11 millions d’aidants familiaux en France et 5 millions aident une personne atteinte d’un cancer.

Quand le diagnostic de cancer frappe l’un de vos proches, c’est un tsunami qui bouleverse vos relations et impacte vos vies personnelles.

Conjoint, enfant, parent, grands-parents, frère, sœur, ami, voisin… votre présence et votre soutien sont essentiels. Sauf que personne ne vous a préparé à ce parcours.

Vous avez donc besoin de réponses à vos questions. Nous vous invitons à :

  • vous Informer à travers nos articles & témoignages,
  • poser vos questions et échanger dans nos discussions
  • donner votre point de vue et vos propositions d’amélioration dans nos débats

Grâce à vos contributions nous mettons en lumière des problématiques méconnues et faisons entendre votre voix auprès des institutions publiques.

Ce site est le vôtre, un lieu d’expression libre, de partage d’expériences et d’enrichissement mutuel.

Des débats engagés et des discussions bienveillantes

  • Faites remonter une situation non satisfaisante
  • Proposer une piste de solution ou une initiative et voir la communauté réagir
  • Voter sur les propositions des autres, échanger pour les améliorer
Contribuer
Contribuer
Contribuer

Les derniers articles #proche

Les derniers témoignages #proche

Témoignage de Jean-Marc, 6 ans après le décès de sa compagne, il nous parle de son rôle d’aidant ou plutôt d’accompagnant dans leur parcours d’un cancer métastatique

L’annonce du cancer d’un conjoint, d’un enfant, d’un parent… « nous fait passer d’un coup dans un autre monde ». Le choc de l’annonce au patient, brutal, n’épargne pas non plus les proches, ceux qui partagent la vie des malades, désormais tous soudainement embarqués dans un quotidien tissé d’angoisses, de soins parfois éprouvants, d’un sentiment de colère et d’injustice, de hauts et de bas à l’issue incertaine. Dans la lutte quotidienne contre le cancer, avoir auprès de soi un proche aidant attentionné et engagé est incontestablement précieux. Mais pour l’aidant familial, quelle juste place occuper auprès du patient ? Quelles modalités dans l’engagement de tous les jours ont-elles le plus de sens, apportent-elles le réconfort attendu ? Jean-Marc nous confie le parcours qu’il a mené auprès de sa compagne atteinte d’un cancer métastatique du rein. Six ans après la disparition de Nadine, il fait le récit de ce qu’il a vécu auprès d’elle. Chaque situation est spécifique et le propos de Jean-Marc ne vise pas à l’exemplarité. Il tient à souligner que le temps écoulé depuis efface bien des détails, voire des épisodes. Mais on peut aussi raisonnablement penser que l’essentiel demeure, affiné par le recul et la réflexion. Écoutons-le.

Nous espérons que ce site vous sera utile. Nous comptons sur vous pour nous faire part de vos suggestions. Une idée d’article,tester un projet ou une idée, contactez nous !

×

Participez aux échanges : inscrivez-vous, c’est gratuit, anonyme et vos données sont protégées* !

*L’ensemble des données est hébergé chez un hébergeur de santé agréé.

Je ne souhaite plus voir ce message

Un message pour vous...

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et restez informé(e) de nos actualités, nos sondages et nos débats sur les enjeux clés du cancer !

Aidez-nous !

Il y a mille façons de vous engager à nos côtés et grâce à votre aide nous pourrons augmenter la portée de nos actions auprès du grand-public, des institutions et des pouvoirs publics.

Adhérer à l’association, faire un don ponctuel, devenir donateur régulier…