Plus heureuse qu’avant mon cancer – Roman

Le 30 juillet 2006, zéro heure. Boule de bois, boule d’angoisse : nodule de graisse, d’eau, de calcaire… L’homme qui partage mes nuits depuis vingt-trois ans t’a découverte, si petite mais si ferme. Effet garanti sur le stress, la nuit entière. Tandis que je faisais semblant de dormir, il se retournait encore et encore, ne trouvant pas la position la plus douillette pour soulager son trouble. Tantôt, j’ouvrais les yeux et le surprenais à me regarder somnoler plus paisiblement. Alors, la contagion de la peur me reprenait à nouveau ; nous nous regardions amoureusement, sans dire mot, nos yeux s’humidifiaient et, sans doute la fatigue finissait-elle par envahir nos corps cassés. Pourquoi es-tu venue te loger dans ce que j’ai de plus cher à mon corps ?

Klairet S., fille de breton, est née en Belgique, le 16 juillet 1959; mais son cœur de moussaillon réside à la Forêt de Fouesnant, dans le Finistère Sud. Pendant près de 20ans, elle a enseigné bénévolement la danse dans les centres culturels afin que les jeunes évitent l’oisiveté. Le bénéfice des spectacles offraient des vacances aux enfants cancéreux, entourés par une équipe médicale. Sa maman est décédée d’un cancer. En septembre 2006, elle est victime, à son tour, d’un cancer du sein. Elle relate son parcours afin d’aider les autres femmes, les patientes et leur entourage, dans le combat pour la vie.