fbpx
retour à S'informer

Les jeunes aidants du cancer

Pauline Justin est doctorante spécialisée dans la recherche sur les Jeunes Aidants, qui mène et participe à plusieurs projets au sein de l’équipe de recherche JAID. En début d'année, nous l’avons interviewé au sujet d’articles qu’elle a rédigés.

Le cancer est l’une des maladies les plus répandues dans le monde. En France, il y a environ plus de 465 000 nouveaux cas par an1. Par ces effets et par les soins que les patients doivent recevoir, il n’y a aucun doute pour dire que le nombre de jeunes aidants risque d’accroître ces prochaines années.

Les jeunes aidants qu’est-ce que c’est ?

Pour commencer, il faut comprendre ce que sont les jeunes aidants. Aujourd’hui en France nous comptons plus de 500 000 jeunes aidants. Ces jeunes qui ont entre 6 et 25 ans se retrouvent à devoir gérer leur proche malade. Mais aussi dans certains cas leur fratrie ou les tâches administratives. Ces jeunes aidants sont plongés dans un tourbillon d’informations et de responsabilités. Alors qu’ils sont dans un âge où les études et leurs loisirs devraient être leurs préoccupations principales.

Les conséquences sur les jeunes aidants

On s’en doute, être un jeune aidant a des conséquences négatives. Au niveau psychologique, social mais aussi scolaire. En effet, les jeunes aidants peuvent subir de l’anxiété, de la tristesse, de l’inquiétude, etc. suite au stress subi par la prise en charge d’un proche malade.

Ils sont souvent plus isolés, font moins de choses avec leurs camarades et au niveau scolaire des difficultés sont souvent mises en avant du fait un absentéisme parfois très récurrent.

Des travaux en cours ?

D’après Pauline Justin doctorante au Laboratoire de Psychopathologie et Processus de Santé de l’Université de Paris, qui travaille au sein de l’équipe de recherche JAID (Recherche sur les Jeunes AIDants), plusieurs perspectives dans les futurs travaux sont mise en avant. Cependant, une des action majeures d’évaluer le niveau de connaissance et les pratiques qu’on les professionnels de santé. Notamment ceux en cancérologie, -vis-à-vis des jeunes aidants. Les sensibiliser leur permettra de les aider à repérer et identifier ces jeunes afin de les soutenir et accompagner, ou de les rediriger vers des associations.

« Nos études montrent que plus de la moitié des professionnels de santé en cancérologie a déjà rencontré un jeune aidant. Mais les représentations qu’ils ont de ces jeunes reste superficielles. Ils expriment à l’hure actuelle, plus d’obstacles que de propositions pour les soutenir » explique Pauline Justin. Ceci s’expliquerait en partie par le manque de connaissances sur cette population et sur les dispositifs d’aide qu’ils pourraient proposer. Il existe également des différences selon les professions.

« On remarque que la situation des jeunes aidants évolue, que des améliorations se font petit à petit , même s’il y a encore du travail »

Pauline Justin, doctorante spécialisée dans la recherche sur les Jeunes Aidants

Comment soutenir les proches aidants du cancer ?

Les proches aidants font état d’un besoin de soutien moral et psychologique. En effet, être un proche aidant n’est pas de tout repos et les soutenir ne peut que les aider. Par exemple, la reconnaissance de l’aide qu’ils apportent à leur proche peut leur permettre de se sentir mieux.

Souvent à la recherche d’information sur la maladie, les traitements, centrés sur l’aide qu’ils peuvent apporter à leur proche malade, ils pensent rarement à eux.

Un sondage « Trajectoire de proches aidants en cancérologie » auprès d’une quinzaine de proches aidants du cancer, des témoignages approfondis et un travail d’experts nous ont permis de répondre aux premières questions que l’on se pose lorsque l’on accompagne un proche atteint d’un cancer. Ainsi, la 1ère brochure dédiée aux proches aidants du cancer est née. Elle est distribuée en France et par internet.

La Brochure « Proches aidants, accompagner une personne atteinte d’un cancer » fait un état des lieux des préoccupations des proches aidants. Au moment du diagnostic, des traitements, des soins à domicile, ou des situations particulièrement difficiles comme la fin de vie. Elle s’adresse aux proches aidants, jeunes ou moins jeunes. Elle apporte information et pistes de soutien dans l’accompagnement d’une personne atteinte d’un cancer.

adolescent aidant une personne touchée par le cancre

Vous souhaitez témoigner, apporter un commentaire ou une suggestion

Rendez-vous sur notre espace sécurisé Sensibiliser à la question des jeunes aidants du cancer

Source :

1 Comment accompagner les jeunes aidants confrontés au cancer d’un proche ? par P. Justin · G. Dorard · A. Untas

Faisons bouger les lignes ensemble, Rejoignez-nous !

×
Ensemble nous sommes plus fort, rejoignez nous dans l’aventure !

Adhérer à Cancer Contribution, c’est 

  • Rejoindre une communauté pour améliorer les pratiques
  • S’engager pour faire que la parole des patients et des proches compte

Vos adhésions sont indispensables (et comme les dons, elles sont déductibles des impôts) !

Je ne souhaite plus voir ce message

Un message pour vous...