fbpx
retour à S'informer

Muriel, un cancer du sein à 30 ans

Muriel, en rémission d'un cancer du sein, nous livre la difficulté du retour au travail. Grâce à l'aide de son proche-aidant, son mari, qui l'a aidé au quotidien à combattre la maladie, elle expose les problèmes rencontrés à la fin de son parcours de soin.
cancer du sein - l'anonce

L’annonce du cancer du sein

Après l’annonce de la maladie, Muriel se dit qu’elle n’a plus le choix. Ce cancer du sein, il faut le soigner. Elle veut à tout prix sauver sa vie ! Ce n’est pas être courageuse pour elle, cependant être aidant est un acte courageux selon elle. Son mari a su gérer le quotidien, le travail, son échappatoire était l’exercice sportif. Les aidants ont une place importante dans la vie d’un malade, et Muriel met un point d’honneur là-dessus. Ils ne sont pas préparés et ne savent pas qu’ils peuvent être accompagnés eux aussi.

« Ça a été plus dur pour mon mari, mon aidant, que pour moi. »


Qu’est-ce qu’un proche aidant ?

5 millions de Français aident actuellement une personne touchée par le cancer. Ces proches aidants voient leur vie impactée au niveau familial, social, mais aussi professionnel. Leur santé passe aussi bien souvent au second plan.

Les aidants soutiennent considérablement leur proche malade, par leur présence, leur soutien moral.

« Au-delà des nombreuses tâches de la vie quotidienne, il leur revient d’assurer les prises de rendez-vous, d’accompagner la personne malade lors des consultations, des examens, des traitements…, d’aller chercher les médicaments chez le pharmacien, de coordonner les intervenants présents au domicile, de gérer les effets secondaires… Il peut aussi avoir un rôle important pour repérer les problèmes (comportement anormal, signes ou symptômes inhabituels, etc.) et les signaler à l’équipe médicale, être attentif aux traitements, relayer ou réexpliquer les informations données par les soignants. »*


Le cancer touche tout le monde

Maintenant le cancer touche aussi les plus jeunes. Et il faut continuer à vivre avec, reprendre le travail après. À 34 ans les problèmes, les effets secondaires des traitements, tout est différent. Il est beaucoup plus difficile de trouver des informations qui correspondent et conviennent.

Muriel nous explique, selon elle il faudrait que dans chaque centre, il y est un dispositif informatif pour les patients ET les aidants. Même si elle sait que cela est compliqué, Muriel nous dit qu’il faudrait cela au moins dans chaque département afin d’éviter de longs trajets pour avoir accès à l’information.

« Je devais faire 80 km pour avoir accès à certaines informations »

Où peut-on la retrouver ?

Sur sa page Facebook qu’elle a créé au tout début de sa maladie pour tenir informer sa famille, ses amis et ses collègues @MonCrabePaulo

Une fois en rémission, Muriel ouvre son compte Instagram qui accueil de plus en plus d’associations, de patients, de proches qui parlent de cancer autrement : @mumuverger

Les réseaux sociaux lui ont permis de trouver une communauté qui se soutenait, elle a lié de vraies amitiés solide.

Pourquoi prendre la parole ?

Il faut libérer la parole dans tous les domaines. Pour avoir accès au maximum d’informations et ne pas rester seul. Muriel aurait aimé avoir plus de contact avec ses collègues de travail sou ses employeurs. Mais le cancer est encore trop tabou, les personnes extérieures sont mal à l’aise et ne savent pas vraiment comment réagir.

Alors maintenant, elle lit, s’informe, cherche et avec toutes ses informations, elle va au contact des gens et leur donne accès à ce qu’elle n’a pas réussi à avoir quand elle en avait le plus besoin.

« Prendre la parole, c’est favoriser l’innovation dans le bien-être pour rester femme et rester digne, il y a tellement d’exemples de Kfighteuses et Kfighteurs qui ont créé des projets qui ont révolutionné la vie quotidienne des patients. » nous dit Muriel

Cancer Contribution se mobilise sur le sujet des aidants

Nous vous proposons un ensemble d’outils regroupant des informations à connaître lorsqu’on accompagne une personne touchée par un cancer au sein :

  • une page d’information dédiée aux proches, la page proche aidant
  • une brochure vous guide sur les principales questions qui peuvent se poser face au cancer

Article rédigé par Jeanne Rousseau & Carla Mercier

Faisons bouger les lignes ensemble, Rejoignez-nous !

×
Ensemble nous sommes plus fort, rejoignez nous dans l’aventure !

Adhérer à Cancer Contribution, c’est 

  • Rejoindre une communauté pour améliorer les pratiques
  • S’engager pour faire que la parole des patients et des proches compte

Vos adhésions sont indispensables (et comme les dons, elles sont déductibles des impôts) !

Je ne souhaite plus voir ce message

Un message pour vous...